Le syndrome de l’oiseau qui s’écrase en plein vol

Je souffre d’un syndrome, celui de l’oiseau qui s’écrase en plein vol. Si si, ce n’est pas une blague. Je vous raconte :

Alors qu’il s’envole, heureux et rempli d’enthousiasme, de volonté et de bonheur de créer un nouveau projet (ou une nouvelle relation amoureuse), l’oiseau monte vers la Lumière les ailes grandes ouvertes et avec toute l’énergie de son coeur.

Il suit son intuition et écoute ses ressentis. Il monte, il monte. Il rencontre de belles personnes qui l’accueillent et l’encouragent au passage. Il est tellement heureux de réaliser ce qu’il ressent être juste.

Il plane de bonheur devant ce rêve qui se réalise, devant ce projet qui semble vouloir être en bonne voie de réussir. Il a le coeur rempli de douce chaleur, d’Amour et de volonté d’aller de l’avant, de réussir.

Il vole dans un ciel sans nuages, sous le soleil. Il pointe son bec droit devant avec une foi inébranlable. Il bat des ailes aussi haut qu’il peut pour aller toujours plus en avant.

Il est heureux : enfin, il va réussir, il le sent ! Il a fait tout ce qui était en son pouvoir et ça y est, il s’est envolé vers la réalisation de ce projet !

Alors que tout semble s’ouvrir devant lui, que tout est calme et joyeux, aligné et solide, il ferme les yeux un instant, juste pour apprécier, pour ressentir ce bonheur de réaliser ce projet.

Il remercie de tout coeur la Vie de lui permettre de le réaliser. Il a le coeur rempli de gratitude. Enfin, il va réussir et amener un de ses projets à terme et recevoir l’Abondance qui va avec.

Il ouvre les yeux, plane encore un peu avec tant de joie et de foi… avant de se fracasser contre un mur de verre qu’il ne pouvait pas voir.

Tout s’arrête sans qu’il n’ait été averti de la présence de ce mur, sans qu’il ne comprenne ce qui passe, sans aucune explication ni capacité d’agir de quelque façon que ce soit pour dépasser ce mur.

Il baisse les ailes dans une totale impuissance devant ce qui se passe et plane vers la Terre où il s’écrase.

Retour à zéro. Projet anéanti, fini.

Mon histoire

C’est ce que je vis encore une fois, pour la Xe fois dans ma vie. De beaux projets qui veulent se réaliser puis s’écrasent, encore une fois, sans que je ne puisse rien faire, totalement impuissante devant ce qui se passe.

Les ateliers «Développer ses dons» étaient parfaitement alignés. Tout semblait parti pour que je passe une magnifique année à transmettre mes connaissances à des personnes qui désirent apprendre à suivre leur intuition, à développer leur confiance en soi et connecter avec l’Invisible et ce, au Québec et en Europe.

Et puis plus rien. Une ou deux inscriptions aux ateliers du Québec. Des frais de réservation de salles à payer et aucun revenu. Mes économies qui fondent. Le compte en banque revient à zéro.

L’histoire qui se répète

Je vis ce pattern depuis toute jeune. Je n’arrive pas à trouver la cause de ce «plafond de verre», comme on l’appelle dans notre jargon et ce n’est pas faute de chercher.

J’ai avancé, avec les années et les multiples sortes de thérapies et soins énergétiques que j’ai faits. A chaque nouveau projet alors lancé après, j’ai cru que ça y était, que c’était débloqué. L’avancée allait plus loin.

Ben non, ça vient encore de m’arriver et je pédale depuis un mois pour trouver comment remplir mes ateliers au Québec alors que tout semblait s’ouvrir avec bonheur.

Je n’ai ni la force ni l’énergie de ces jeunes qui font des vidéos, des articles et 1001 autres nouveaux trucs marketing tous les jours pour se promouvoir.

J’aimerais revenir à il y a 20 ans où j’étais un joli bateau sur un lac et toutes les personnes autour du lac pouvaient me voir. Elles se parlaient et se passaient les infos. Le bouche-à-oreille fonctionnait bien. Aujourd’hui, je suis une goutte dans l’océan et personne ne me voit plus.

Passer à autre chose

Il est peut-être temps pour moi de me retirer. Je suis fatiguée de croire en ce que je fais sans jamais réussir. Il est peut-être temps pour moi d’aller faire autre chose que de vouloir offrir des stages de développement personnel à des personnes qui cherchent juste la baguette magique pour être plus heureux.

Je sais que bien des gens aimeraient participer à ce que je propose mais je n’arrive plus à les rejoindre. Il y a quelque chose qui me manque, que je ne connais pas, que je n’ai pas appris, acquis, qu’on ne m’a jamais montré, que je n’ai pas alors que d’autres s’envolent avec facilité et résultats magnifiques. Je ne les envie pas, je les admire d’avoir cette clé.

Alors je lâche prise et vous souhaite une belle journée. Je crois encore aux miracles et je suis une guerrière. Je ne lâcherai pas mais j’aimerais vraiment trouver la cause de ce pattern… qui se produit aussi dans mes relations amoureuses 😉

PS : je viens de jouer un peu à la victime et c’est ok. C’est ainsi qu’on ose se nommer dans sa vulnérabilité et c’est en allant au fond de soi qu’on trouve alors la force et les outils pour remonter !

Avec tout mon Amour,

Dominique Jeanneret

Thérapeute en intégration psychocorporelle PCI
Praticienne Méthodes PEAT
Accompagnante en psycho-spiritualité
Enseignante de méditation
Organisatrice et animatrice/guide d’évènements et voyages en développement personnel

© Texte : Dominique Jeanneret – Vous pouvez reproduire ce texte dans votre site ou blog non-commercial à condition de ne rien y changer, de laisser ces dernières lignes et le lien vers ce blog https://dominiquejeanneret.net par respect pour l’auteure, que vous le preniez en entier ou juste un bout. Merci !

 

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.