Retrouver son jumeau perdu et s’incarner

Toute ma vie, j’ai eu envie d’aller visiter la mort, sans comprendre pourquoi, sans être suicidaire, juste une envie. J’avais aussi l’impression de errer dans cette vie sans jamais pouvoir m’arrêter, sans trouver ma place.

J’achetais souvent des choses à double et ai toujours fait à manger pour deux. Sans comprendre pourquoi. C’était juste normal pour moi même si ça pouvait paraître incompréhensible pour d’autres. J’ai aussi toujours cherché un homme, quelque part, sans savoir qui c’était, tout en sachant que ce n’était pas mon amoureux ni mon père (je l’ai très peu connu).

Toute jeune, j’avais demandé plusieurs fois à ma mère où était mon frère. J’ai toujours senti que j’en avait un. Maman me répondait toujours que je n’en avais pas. Elle m’a juste dit une fois qu’elle a fait une fausse couche deux ans avant ma naissance et que c’était un garçon.

En juillet 2012, j’ai rencontré un homme alors que j’étais en vacances chez une amie dans le sud de la France. En 2013, en réalisant que cet homme était mon jumeau perdu, je me suis enfin incarnée sur terre. Depuis, je crée ma vie de façon plus alignée sur ce que je suis et veux vraiment et je suis beaucoup plus heureuse. Je me suis enfin incarnée sur Terre et ai arrêté de errer comme avant 2013. Je me sens infiniment privilégiée d’avoir rencontré physiquement ce jumeau. Je ne connais personne d’autre à qui c’est arrivé.

Dans la vidéo ci-dessous, je vous raconte l’histoire de cette rencontre et le revirement qu’elle a provoqué dans ma vie.

Je vous expose plus bas les symptômes reliés à la présence d’un jumeau perdu dans notre vie.

Symptômes de jumeau perdu

Il arrive fréquemment qu’une femme enceinte ait une perte de sang durant les premiers mois de la gestation. Ce qu’on ne savait pas de façon certaine jusqu’à il n’y a pas si longtemps, c’est que c’était probablement la fausse-couche du jumeau du bébé resté dans le ventre de la maman.

Ce fait s’est avéré avec les échographies. En effet, jusqu’à la fin du premier trimestre de gestation, il est aujourd’hui estimé qu’environ 15 % des grossesses seraient gémellaires alors que la naissance de jumeaux ne concerne qu’un pourcent des naissances environ. La mort d’un jumeau en début de grossesse est donc plus fréquente qu’on le pensait. Certains chercheurs pensent même que cela pourrait être jusqu’à 30 % de grossesses qui seraient initialement gémellaires.

Au fil de sa vie terrestre, le bébé qui a continué son chemin d’incarnation jusqu’à notre monde physique réalise qu’il porte différents symptômes qui l’empêchent de vivre pleinement sa vie et de s’incarner solidement dans sa vie comme, par exemple :

  • impression d’avoir un frère ou une soeur quelque part qui lui manque,
  • sentiment d’incomplétude,
  • impression de errer dans cette vie à tous les niveaux, de flotter sans arriver à prendre pied, à s’enraciner dans un lieu de vie, un travail ou une relation,
  • sentiment de culpabilité et d’auto-sabotage car on s’interdit de réussir puisque l’autre n’est pas là,
  • peur d’être abandonné/rejeté,
  • hyper-sensibilité aux séparations et aux deuils,
  • envie d’aller visiter l’espace de la mort (sans avoir aucun symptôme suicidaire) afin d’aller le retrouver,
  • difficulté à se séparer de ses affaires (qui sont éventuellement achetées en double),
  • hypersensibilité,
  • repli sur soi (sans être de l’autisme),
  • sentiment d’être incompris, d’être d’un autre monde,
  • créations et achats en double,
  • difficultés à faire des choix
  • tendance à la dépression, etc.

Le jour où il y a prise de conscience de la présence de ce qu’on appelle le « jumeau perdu » et éventuellement même sa rencontre, d’âme à âme ou physiquement, l’incarnation s’installe et les symptômes disparaissent.

Retrouver son jumeau perdu ne guérira éventuellement pas tous les symptômes, lesquels peuvent aussi provenir d’autres causes appartenant à la personne ou à ses ancêtres (transgénérationnel), ou découlant de traumas et blessures psychologiques dans cette vie, ou provenant de situations non réglées dans des vies passées (karma).

Retrouver son jumeau perdu et se libérer des symptômes

Dans ma pratique, il arrive que le processus de thérapie amène le client à retrouver son jumeau perdu, lui parle et le laisse finalement partir dans la lumière (car c’est une rencontre d’âme à âme et non physique), se libérant ainsi de tous les symptômes qu’il portait et qui l’empêchaient d’être vraiment lui-même et heureux.

J’anime aujourd’hui de petits ateliers pour faire ce processus en groupe. Surveillez le calendrier de mes activités pour vous joindre à moi si vous sentez cet appel. Je suis aussi disponible sur demande pour consultations privées et pour venir animer cet atelier dans votre région.

Lectures intéressantes à ce sujet :

Le syndrome du jumeau perdu
Témoignages sur le syndrome du jumeau perdu : Sur la voie de la résilience

De tout coeur

© Dominique Jeanneret
Thérapeute en intégration psychocorporelle et énergétique PCI, accompagnante psycho-spirituelle

© Reproduction interdite – texte et photos – sous n’importe quelle forme, en tout ou partie, sans mon autorisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.