Quelques trucs pour se sentir moins accablés par la chaleur

Je viens de sortir de la maison. Pour la Xe journée depuis le mois de juin, il fait chaud, très chaud. Je ne me souviens pas d’un bel été comme ça au Québec depuis très longtemps. A voir les infos et recevoir des messages de mes amis dans le monde, il n’y a pas qu’ici qu’on a chaud 😉 !

L’an dernier, après avoir passé les deux premiers mois de l’année au Sri Lanka (bien au chaud et au soleil), j’avais passé une semaine en Suisse avant d’arriver au Québec le 7 mars 2017. Grisaille en Suisse, hiver au Québec suivi d’un printemps et d’un été pluvieux. J’ai peut-être mis ma robe d’été trois ou quatre fois et, tous les soirs, une petite laine. Je suis repartie le 11 septembre en Europe où j’ai fait ma tournée dans l’automne européen, soit gris et pluvieux, encore. Je commençais à sérieusement manquer de soleil et de chaleur.

Mi-novembre, je me suis rendue à l’Ile de La Réunion où je m’attendais à arriver à la chaleur et au soleil. Il a fait très chaud mais au bord de la mer, au pied des montagnes. J’habitais dans les hauteurs. Très exceptionnellement, il ne s’est quasi pas passé une journée sans que les nuages n’apparaissent et, presque tous les jours, la pluie. Quand j’avais vraiment trop besoin de soleil et de chaleur, je descendais au bord de la mer.

Peu avant mon départ, en janvier 2018, des cyclones commençaient à vouloir arroser la petite île. Déjà qu’il pleuvait presque tous les jours ! Même si c’était une météo très exceptionnelle, d’après tous les habitants de l’île, j’étais heureuse d’aller au chaud et au soleil du Sri Lanka. J’avais tellement besoin de chaleur et, surtout, de soleil !!!

Un magnifique été au Québec

Cette année, je suis revenue au Québec début mars de nouveau. Après un printemps normalement grisouille, le beau temps est arrivé en mai, l’été et la chaleur fin juin et n’arrêtent (presque) plus depuis ! J’ai prié beaucoup que nous ayons du beau temps cette année et on peut dire que mes prières ont porté fruit !

Nous sommes vraiment très choyés. Certains diraient trop. C’est vrai car cette chaleur est difficile à supporter quand ça dure trop longtemps et qu’on n’a pas l’habitude. Je remercie chaque jour la Vie pour ce beau soleil et cette chaleur, même si elle est parfois un peu trop !

Je remercie aussi infiniment parce que, depuis début juin, je suis dans une maison qui est entièrement climatisée. Je laisse la température à 24 ou 25oC et je suis juste bien. Quand je sors, je prends des petits coups de chaleur et je suis contente de rentrer dans la maison.

C’est sûr que ça ne donne pas très envie d’aller jouer dehors quand on peut être si bien à l’intérieur mais cela ne me dérange pas vraiment.

Toute ma vie, j’ai travaillé et vécu plus à l’intérieur qu’à l’extérieur d’une maison et j’apprécie mon cocon… surtout quand il fait 32oC dehors et que je suis à l’air climatisé à 24oC 😉

Quelques trucs pour être moins accablés par la chaleur 

1. Sac refroidissant

Plusieurs options :

– Mettez votre « sac magique » au congélateur.

– Prenez une chaussette dans laquelle vous mettez du riz ou des haricots secs. Fermez la chaussette et mettez-la au congélo.

– Prenez une chaussette dans laquelle vous insérez un sac en plastique puis soit des glaçons directement, soit de petits icepacks. Bien fermer et mettre au congélo.

Une fois bien frais, vous déposez votre sac magique ou votre chaussette dans votre cou. Cela vous aidera à vous rafraichir instantanément. Pensez à faire deux chaussettes pour alterner et en avoir toujours une fraiche !

2. Déshumidificateur pour faire baisser l’humidex

Le niveau d’humidité dans l’air est souvent à l’origine de l’inconfort dans une maison. Pour diminuer l’impact de l’humidex, démarrez le déshumidificateur afin d’abaisser le taux d’humidité qui doit être, normalement, autour de 50 % dans votre maison. Il fera aussi chaud mais la chaleur sera moins lourde et donc plus facile à supporter.

3. Garder le frais à l’intérieur

Comme on fait en Provence, fermez vos rideaux/stores/volets et vos fenêtres durant le jour afin d’empêcher les rayons du soleil et l’air chaud de pénétrer dans la maison. Ouvrez-les à la fin de la journée quand il commence à faire plus frais. Au matin, quand la maison aura été rafraichie par l’air frais de la nuit, refermez tout pour garder la fraicheur à l’intérieur.

4. Vent frais

Fabriquez-vous de l’air frais en plaçant des bouteilles d’eau gelée ou un gros bac de glace devant votre ventilateur. L’air du ventilo poussera l’air frais vers vous.

5. Douche rafraichissante

Avant d’aller dormir, prenez une douche tiède afin de tempérer votre corps. Les autorités de la santé publique recommandent au moins une douche fraîche par jour lors d’une canicule.

6. Bouteille d’eau

Ayez toujours avec vous une bouteille d’eau (pas froide ou même gelée, voir plus bas) et buvez beaucoup. On ne se rend pas compte de la quantité que l’on sue aussi il faut compenser régulièrement. N’attendez pas d’avoir soif pour boire quelques gorgées régulièrement.

7. Boire chaud (ou au moins à chaleur ambiante)

Si vous avez déjà voyagé dans le Maghreb par exemple, vous vous souvenez sûrement des thés à la menthe consommés en plein désert ou en période de chaleur torride. Et ce n’est pas par hasard si les populations des pays chauds adoptent cette manière de boire. Pas fous les gens …

Plus il fait chaud et plus il faudrait boire chaud. Nous sommes des êtres homéothermes, ce qui veut dire que nous sommes capables de réguler notre température pour la maintenir constante autant que possible, soit en la réchauffant, soit en la refroidissant.

C’est la sudation qui va permettre au corps de se thermoréguler. Le refroidissement du corps est provoqué par l’évaporation de l’eau sur la peau (qui entraine au passage pas mal de calories). Boire une boisson chaude va donc entraîner le déclenchement d’une sudation aidant à rafraîchir l’ensemble du corps.

Au contraire, lorsqu’on ingurgite une boisson (trop) froide dans un environnement très chaud (quand la température ambiante est supérieure à celle du corps soit un peu plus de 37°), l’organisme doit rétablir l’écart de température entre la température du corps et celle de la boisson. Il doit donc fournir un effort qui va le fatiguer, ralentir la digestion et empêcher l’absorption du liquide. Ainsi, boire froid procure une fausse sensation de fraîcheur sur le moment mais n’hydrate pas !

Alors en période de canicule, n’ayez pas peur de transpirer, c’est bon signe … et préférez une bonne tisane plutôt qu’une citronnade bourrée de glaçons… Source

Et vous, avez-vous d’autres trucs pour aider à mieux supporter la chaleur dans la maison ? Merci de les partager dans les commentaires ci-bas !

De tout coeur

Dominique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.