Oser regarder la réalité du monde avec bienveillance et sans jugement

Tous les jours depuis des années, je publie sur ma page Facebook de jolies images, des pensées inspirantes et motivantes, des vidéos, des choses positives… et puis, un jour, j’ose passer un message (voir en bas de l’article) où je me questionne sur notre société, sur les milliers de sans-abris dont personne ne parle, que la plupart des gens n’osent même pas regarder quand ils passent devant… alors qu’on a offert des couvertures aux gens qui ont dormi dehors pour être en avant au cortège des funérailles de Johnny Hallyday.

Un message transféré depuis la page de la relève de Coluche. Un message qui appelle à la compassion et à la bienveillance en ces temps où il fait de plus en plus froid.

« Shocking !!! »

Plusieurs personnes ont trouvé ce message désolant, décevant, pas digne de moi (venant de Coluche directement, ça aurait mieux passé ?!), interprétant mon message comme dénigrant « notre Johnny qui a marqué notre jeunesse à tous » (moi y compris)… à tel point qu’elles se sont désabonnées de ma page Facebook.

Jamais je n’aurais dit du mal de Johnny. Il nous a tous fait chanter, danser, penser… Mon message n’avait en fait rien à voir avec lui.

Alors j’ai une question pour vous : pensez-vous que ces personnes qui se sont désabonnées de ma page, offusquées de propos qui ne dénigraient personne mais qui étaient juste là pour faire faire une prise de conscience… pensez-vous que ces personnes osent regarder les sans-abris quand elles passent devant ? Pensez-vous qu’elles aident les personnes dans le besoin à avoir une vie plus heureuse sans aucune attente de retour ? Pensez-vous qu’elles appliquent toutes les choses positives qu’elles trouvaient dans ma page chaque jour dans leur vie quotidienne ?

Tout est toujours question d’interprétation

Il s’agit toujours de voir où les mots viennent nous toucher à l’intérieur, qu’est-ce que ça déclenche en nous qui nous dérange. Ces ré-actions nous appartiennent et proviennent d’interprétations mentales soutenues par des croyances, par des blessures sous-jacentes.

Si des personnes se sentent ainsi dérangées par une ouverture à une prise de conscience, au point de se désabonner de ma page, je leur souhaite un beau voyage.

Je ne suis pas Mme Bisounours même si je publie majoritairement de jolies choses qui ne dérangent pas. J’ai eu ma part de vie difficile et je suis toujours très touchée de voir, notamment, des personnes qui n’ont pas de logis ni de nourriture.

Je fais ce que je peux, goutte par goutte dans l’océan de la misère humaine et j’espère un jour pouvoir faire beaucoup plus. En attendant, je lance (rarement quand même) des bouteilles à la mer pour faire en sorte qu’on arrête de se voiler la face et qu’on ait envie d’aider ceux qui sont dans le besoin.

Ce n’est pas la première fois que je reçois ce genre de commentaires pleins d’arrogance à des messages de coeur et de conscience. Je suis chaque fois tellement déçue et triste de voir ce genre de réactions hautaines, de jugement et de manque de compassion de la part de personnes qui se disent en conscience, de coeur, etc….

Apprécier sans jugement et en tirer l’enseignement

Pour avancer dans la vie, on doit être capable de se regarder en face et apprécier toutes les leçons que la vie nous apporte pour grandir et être plus heureux. On doit être capable de réfléchir à des messages qui peuvent être « shocking » (comme disent les Anglais puritains) sans pour autant juger et vouloir démolir la personne qui a osé s’exprimer.

Au fait, pourquoi vouloir démolir quelqu’un qui vient de nous dire des vérités ?!

Parce que ça nous touche, justement, au bon endroit, à la bonne place, là où ça fait mal, là où ce n’est pas encore réglé en soi. Plus tard, on lui dira merci. En attendant, on peut soit fuir en prenant un air choqué, soit sauter au plafond en gesticulant, soit… juste prendre soin de ce qui se passe en soi, pour comprendre et guérir ce que la vie vient de nous envoyer pour qu’on puisse justement grandir.

J’ai failli supprimer ce « post » de ma page Facebook, à lire les commentaires de ces personnes choquées parce que j’ai osé les faire réfléchir. Je n’aime pas les chicanes, pas du tout.

Et puis non, je l’ai laissé. Et j’ai écrit cet article.

Voici le message qui a créé tant de polémique sur ma page Facebook :

 

De tout coeur,

PS : merci de laisser votre commentaire ci-dessous plutôt que dans Facebook, qu’il reste avec l’article.

Dominique
www.dominiquejeanneret.net

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer, de mettre ma signature et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.dominiquejeanneret.net. Merci de respecter ainsi mon travail.

 

 

 

 

20 thoughts on “Oser regarder la réalité du monde avec bienveillance et sans jugement

  1. Je suis choquée que des personnes puissent être choquées par ce que tu as écrit.Effectivement , ce n’est qu’une vérité qui montre que dans certains cas ,on voit les risques et on trouve des solutions…,mais dans certains cas seulement !malheureusement!

  2. Bonjour Dominique,
    Dans la vie, et c’est toi qui me l’a appris par tes partages, il y a des gens qui passent et d’autres qui restent. Tu as raison de laisser partir ceux qui l’ont décidé et de rester toi pour ceux qui sont encore là. Merci pour toutes ces années de beaux échanges.
    Danielle

  3. Je ne fréquente pas les « réseaux sociaux » (sont ils si sociaux que ça ???), principalement pour ce genre de raison, et finalement, ce n’est peut être pas si mal… ? En tout cas, je suis tout à fait d’accord avec ton post, Johnny m’a fait chanter et danser aussi, mais que cela n’empêche pas de voir plus loin que le bout du nez ! Les personnes qui ont campé dans les rues de Paris avaient fait un choix, c’est tout à fait différent pour d’autres qui eux, n’ont justement pas ce choix. Par ailleurs, il y a fort longtemps que je commence mes journées par la lecture de ton billet « inspirations » et je t’en remercie très fort, un peu d’humanité dans ce monde de brutes, ça fait un bien « quotidien », continue, les chiens aboient et la caravane passe, comme on dit par ici ! Belle journée à toi.

  4. Cc Dominique je n ai pas du tout trouvé le message choquant..c est juste la triste réalité et ce n est en aucun cas offensant pour Johnny??? C est effectivement interpellant et appelle nos consciences à s éveiller …merci pour cette réflexion.. ..ps je trouve ton article très bien ecrit☺

    1. Exactement, l’un n’enlève rien à l’autre du tout… C’est juste une réflexion mais certaines l’ont pris personnellement comme un affront. C’est dommage…
      Merci pour tes bons mots Fabienne,
      Joyeuses fêtes !

  5. Je pense que tu as juste compenser l’écart d’informations pour ces gens de rue
    Il faut du courage pour ça, comme de regarder en face la misère

  6. Moi aussi, je suis choquée par les réactions de certaines personnes qui souvent ne lèveraient pas le petit doigt pour donner ne serait-ce que 5 €. Du coup, je me permets de rajouter que c’est honteux de donner 5 centimes , alors mieux vaut ne rien donner du tout.
    Merci Dominique pour tout cette simplicité que vous nous offrez . J’aime la simplicité : elle est le plus court chemin vers le Divin.

  7. Je suis fan de Johnny. Un monument de la chanson s’en est allé. La nuit des fans fut médiatisée, surveillée, cadrée , protégée. Des fans ont choisi de vivre, dehors, une seule fois sans doute dans leur vie et ont été aidé…
    Je suis aussi sensible au sort des SDF dehors, la nuit, par temps de grands froids. Eux hélas ne passe pas une nuit dehors mais beaucoup, à survivre. Les médias en parlent mais à force que cette situation inhumaine soit connu et perdure elle intéresse moins…
    Le texte de Dominique ne m’a pas choqué du tout. Il est juste.
    Belle fin d’année à tous dans la chaleur de nos Coeurs.

    1. Merci Nadine,
      Oser voir les différences et en prendre conscience ne signifie pas dénigrer l’une au profit de l’autre.
      Joyeuses fêtes et plein d’amour

  8. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et votre coup de gueule. Facebook est une merveilleuse machine permettant de partager de magnifiques idées, images, avis,vérités… Comme les vôtres…. Bon courage pour votre combat de communication car le monde est sourd. Et merci pour vos post généreux et sincères.

  9. J’avoue avoir été moi-même dérangée par ce qui a été fait pour les fans et qui ne le sera pas pour toutes ces personnes sans abri qui ne savent plus que faire pour se réchauffer. Je respecte bien sûr les choix de ceux qui ont décidé d’assister très tôt à l’hommage rendu à Johnny, mais cela ne doit pas faire oublier qu’il y a aussi par ailleurs une « misère silencieuse » qui aurait bien besoin qu’on la prenne en considération… Il aurait été bon de ne pas oublier toutes ces personnes qui auraient eu besoin qu’on reconnaisse leur existence sans avoir à les juger trop souvent sur leur apparence.

    Je t’embrasse Dominique. Merci pour toutes tes réflexions et partages qui viennent souvent m’interpeller.

    1. C’est sûr qu’il y a des extrêmes partout, misère et richesse…
      N’oublions pas les plus démunis et faisons de notre mieux pour aider quand on peut.
      Je t’embrasse aussi,
      Au plaisir

  10. Je suis avec vous car les SDF en France sont rarement les bienvenus et il n’y a qu’eux qui connaissent ce qu’ils ont vécus, sans doute sans le vouloir, les enfants mis dehors, les personnes qui ont été au chômage et malheureusement ils ont tout perdu.
    Seuls les personnes connaissent leur passé et personne n’a le droit de les juger……….
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.