Mon métier de thérapeute

Mon métier de thérapeute 1

On me demande souvent qu’est-ce que je fais comme métier. Je réponds « thérapeute en psychocorporel et psychospirituel… de façon très large ».

– Que veut dire large? Me répond-on.

– Cela veut dire que je travaille aux niveaux psychologique, émotionnel, physique, énergétique et spirituel mais aussi aux niveaux transgénérationel et karmique ainsi qu’avec les personnes décédées et les autres plans de conscience.

– Pourquoi aller dans toutes ces dimensions ?

– Parce que, avec toutes les années de recherches et d’expériences personnelles que j’ai faites d’abord sur moi-même, je me suis rendue compte que la cause d’un malaise peut provenir d’une de ces sources. C’est pourquoi on doit souvent travailler à plusieurs niveaux avant de trouver la cause première d’une souffrance.

A ce titre, par exemple, j’ai découvert, dans les dernières années, que plusieurs causes de souffrances que je vivais dans cette vie-ci provenaient de vies passées, notamment ma dépression que je ne savais plus comment appréhender pour en sortir après avoir fait toutes sortes des thérapies. En travaillant au niveau karmique, elle s’est littéralement évaporée et je n’en ai plus jamais eu de symptômes.

Je vois aussi de belles guérisons arriver quand j’entre en communication avec une personne décédée proche de la personne qui vient me voir en consultation. Il suffit de quelques minutes d’échanges, souvent, pour que la souffrance que vit la personne qui vit encore sur terre disparaisse complètement.

– Cela ne prend pas plusieurs séances, comme en psychologie ?

– Quand une personne vient me voir pour un problème précis, il arrive souvent qu’on le règle en une ou deux séances. Cela dépend de ce que la personne porte en elle de passé, de souffrances, de croyances, etc. Il se peut que d’autres séances soient alors nécessaires.

Ceci dit, je travaille maintenant avec, en complément d’outils, la méthode PEAT qui est un rééquilibrage interne, si je peux dire, entre les deux côtés du cerveau, le tout relié aux sensations corporelles et aux émotions. Les résultats sont rapides et étonnants.

On n’a plus besoin, comme il y a 30 ou 40 ans, de faire des thérapies lourdes et souffrantes. Cheminer avec soi n’est pas difficile quand on est bien accompagné et n’a pas besoin d’être lourd et pénible.

– On dirait que tout va plus vite de nos jours, en cheminement personnel ?

– En effet, la conscience sociale est tellement plus avancée que nous l’étions il y a 30-40-50 ans que tout va plus vite dans les processus de prises de conscience et de guérison. C’est une joie pour moi de voir avancer les clients qui viennent me consulter et repartent apaisés et les yeux brillants de joie d’avoir déconnecté un gros morceau qui les empêchaient d’avancer dans leur vie. C’est aussi ces beaux cadeaux qui se passent dans les stages de groupes où l’intention et les guérisons sont encore plus fortes puisque portée par l’énergie du groupe.

– Qu’aimes-tu le plus de ton métier ?

– J’aime recevoir, écouter, aider les gens, depuis mon adolescence. J’ai aussi toujours aimer organiser des évènements et rassembler les gens ainsi que voyager. C’est ma mission de vie.

Mon plus beau cadeau est de voir les personnes qui participent à mes activités repartir avec le sourire et le coeur plus léger. Ça n’a pas de prix. C’est juste du baume au coeur pour moi d’avoir pu aider quelqu’un à être plus heureux et c’est juste magnifique.

J’adore animer les stages, particulièrement La Grande Traversée, le stage de 5 jours résidentiel que j’offre un peu partout dans le monde, et emmener les gens en voyages de groupe dans d’autres pays comme le Sri Lanka où on va méditer avec des moines bouddhistes, par exemple… J’aime beaucoup de choses et j’aime surtout les partager pour aider qui le désire à être plus heureux.

De tout coeur

Si vous avez des questions, demandes d’infos ou propositions de séjours/voyages, n’hésitez pas à me contacter par email.

Dominique

© Photo : au temps de Embilipitya au Sri Lanka.

16 / 100

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.