Le noeud se défait

Dimanche, tranquille à la maison, je repense à mes deux rendez-vous d’hier.

Le premier, une charmante jeune femme qui a vécu cinq ans en Afrique, qui me reflète plusieurs choses tellement évidentes de mon propre vécu. Elle me parle d’un « guérisseur-exorciste » qu’elle consulte depuis deux ans, qui l’a littéralement aidée à revenir à la vie. L’Afrique, pourtant si chère à son coeur, l’a détruite. Quelques africains, en fait, ne généralisons pas. Elle avait un karma à aller payer là-bas.

Ensemble, nous sommes allées voir le guérisseur, appelons-le Etienne. C’était la journée des sans-rendez-vous.

D’emblée, il a vu que j’avais une entité accrochée à moi. Je l’avais sentie se coller à moi durant une consultation jeudi passé. Pas bien méchante mais un peu dérangeante quand même. Il l’a enlevée en quelques minutes et nous avons alors parlé de ce que j’avais vécu en Afrique, du noeud qui m’empêchait d’aller de l’avant, de réaliser mes projets, de recevoir une belle abondance à tous les niveaux de ma vie.

Il m’a confirmé que plus aucun sort ni magie noire ni entité n’est encore après moi, ce que je sentais aussi, et que le noeud est en train de se défaire, que l’avenir s’ouvre magnifiquement devant moi.

Étienne m’a spontanément reconnue dans mes dons. Il m’a affirmé que je devais continuer mon chemin actuel, mes soins, les développer, avoir surtout totalement confiance en ce que je fais et suis, que c’est exactement ce que je dois faire et que je le fais bien.

Nous avons parlé quelques minutes comme deux collègues qui ne se sont pas vus depuis longtemps, qui font des soins différents mais complémentaires. Pas un plus haut que l’autre. Juste deux égaux. C’est la première fois que ça m’arrive. J’ai toujours eu tendance à penser que les autres sont mieux que moi et je les mettais un peu sur un piédestal. Hier, avec Étienne, je me suis sentie à ma place, égale à lui et dans mon plein pouvoir.

Libérer les liens avec les ancêtres

Vous avez été nombreux à m’écrire suite à mon article Trouver les causes de nos difficultés de vivre afin que je vous donne le truc, éventuellement spontané voire même magique ;-), pour se libérer des croyances, décisions et blessures de nos ancêtres que nous portons éventuellement. Bien sûr, je ne peux pas vous le donner comme ça mais je vais vous raconter un peu comment s’est passé ce cheminement.

Je ne nommerai volontairement pas encore le nom de la dame avec j’ai fait de chemin, d’un commun accord avec elle. Je vous la présenterai d’ici quelques temps car je l’ai invitée à venir au Québec l’automne prochain et elle a accepté !

Le 28 décembre dernier, j’ai donc partagé un repas avec cette femme-médecin qui travaille à un niveau holistique et spirituel grâce à ses origines malgaches et les enseignements qu’elle en a reçus. Les croyances et les rituels sont très présents sur cette grande ile et lui ont servi à comprendre le fonctionnement de notre psyché et de notre âme/esprit dans ce que nous vivons dans cette vie-ci, soit des difficultés de toutes sortes – morales ou physiques – pouvant même amener à la mort.

Nous avons décidé de nous rencontrer pour une consultation pour moi. Je voulais travailler sur ma cause et découvrir comment elle travaille.

Nous avons parlé de ma vie et de mes ancêtres durant trois heures. Elle a mis le doigt sur certains deuils non réglés dans les générations au-dessus, sur des croyances et autres choses qui semblaient représenter le poids que je porte depuis si longtemps ainsi que les blocages à mon abondance en général. Il restait à faire le rituel pour que je puisse décrocher de tout ça et vivre enfin ma vie sans plus porter personne ni quoi que ce soit qui ne m’appartienne pas.

Le 31 décembre au coucher du soleil, mon auto m’a amenée au bord de mer à St-Paul, à la plage de sable noir. Je suis allée y ramasser les cailloux qui représenteraient mes ancêtres durant le rituel. Je les ai posés sur la plage, pourtant assez loin des vagues, quand deux vagues sont venues faire rouler les cailloux… On y voit et sent ce qu’on veut 😉 :

.

Le 2 janvier dernier, j’ai écrit une belle lettre à ces ancêtres avant d’aller retrouver cette dame à son bureau où nous avons fait le rituel de déconnexion des liens qui ne sont plus nécessaires avec mes ancêtres.

Je me suis sentie plus légère et je me sens encore ainsi. C’est très subtil mais j’ai vraiment l’impression d’avoir laissé à mes ancêtres, particulièrement à certaines personnes dont ma mère, ce qui ne m’appartient pas et que je portais encore malgré moi.

Les changements ne sont pas miraculeux mais très subtils, comme la plupart du temps avec une telle séance de déconnexion. La vigilance est de mise pour remarquer les changements. Certaines situations se dénouent, d’autres s’ouvrent.

Les résultats

Hier soir, j’avais deux RV téléphoniques pour des projets.

Mon premier contact m’a donné une chaleureuse réponse quand je lui ai demandé s’il voulait m’aider à organiser un atelier avec moi au Nouveau Brunswick où il réside. C’est une région que j’aime beaucoup. Comme l’ouest du Québec ne m’accueille pas en tant que thérapeute, je vais ailleurs tel que les messages que j’ai eus plusieurs fois me l’indiquent. Sortir des grands centres.

Le deuxième voulait me parler pour m’offrir de collaborer avec lui à la construction d’un centre de ressourcement au Sri Lanka ! C’est un projet que je mijote depuis deux ans et je ne savais pas si ce serait au Québec ou ailleurs.

Ces deux rêves, qui mijotaient depuis un bon bout et ne débouchaient pas et là, se sont manifestés le même soir ! Bien sûr, rien n’est fait mais les signes et messages sont clairs, peu importe s’ils se réalisent avec ces personnes et dans ces lieux.

Après toutes ces années de travail sur moi et l’aide de plusieurs personnes qui me sont très précieuses, j’ai enfin l’impression que ma vie va enfin déboucher sur un bel avenir prospère et abondant à tous les niveaux, pas juste financier. Amoureux aussi… 😉

La technique de libération

Je ne peux évidemment pas vous la transmettre car c’est un travail qui se fait en présence et qui ne peut de toute façon pas être expliquée en quelques mots.

Ce que je peux vous dire, cependant, c’est que cette dame travaille avec des outils et techniques qui ressemblent, à bien des points, à des outils que j’ai notamment appris avec l’homme et les femmes-médecine amérindiens avec qui j’ai travaillé. Ce sont des outils que j’emploie aussi en soins, juste pas tout à fait de la même façon qu’elle mais qui amènent aux mêmes résultats.

Alors voilà…

Je monte demain sur un plateau en haut d’une montagne pour animer une Grande Traversée, le stage résidentiel de cinq jours que j’aime tant. Je me réjouis beaucoup de bouger et d’être avec du monde car j’ai passé beaucoup de temps toute seule durant ce séjour à La Réunion. C’était nécessaire. C’était mon temps hivernal d’hibernation, introspection et repos.

Le travail avec les ancêtres peut se faire en présentiel ou par vidéo-conférence. Si vous désirez que nous travaillions ensemble, juste me contacter.

PS : Merci de laisser vos commentaires ci-dessous afin qu’ils restent avec l’article et non dans Facebook ou ailleurs.

De tout coeur

© Dominique Jeanneret
Thérapeute holistique

© Reproduction interdite – texte et photos – sous n’importe quelle forme, en tout ou partie, sans mon autorisation.

8 thoughts on “Le noeud se défait

  1. Super intéressant ces liens avec les ancêtres. Ces ancêtres et même nos parents, notre vie familiale ont placé des ancrages qui nous font tourner en rond dans notre vie. De mon côté, mes blessures ou ces barrières me font m’auto-saboter lorsque j’arrive près de qui je suis, comme si me voir dans tout ce que je suis doit nécessairement faire peur et je dois tout arrêter. Et qu’est-ce qui arrive? Mal de dos, sinusite, allergies, douleurs aux mains. Je suis à mettre le doigt sur ces barrières et suis consciente que je vis parfois avec mon pire ennemi.
    Grandir c’est souvent douloureux mais cette douleur est moins grande que celle qu’on s’inflige inconsciemment.
    Je suis tellement contente que tu vois enfin le bout du tunnel, faut dire que tu ne l’as pas eu facile. J’ose imaginer que le bien-être qui suivra sera très grand en proportion des manques qui auront été guéris. Je te le souhaite.
    Bonne route vers le bonheur et l’abondance et que l’annee 2019 en soit le reflet.

    1. C’est assez magique ce qui se passe quand on prend conscience de tous ces liens qu’on a, des poids qu’on porte, et qu’on décide consciemment de s’en libérer. Je vois la vie plus légère et ce qui m’arrive est de plus en plus positif !
      Je te souhaite de trouver ces noeuds et poids et de t’en libérer rapidement car tu n’as pas à te faire vivre tous ces bobos.
      On pourra le faire ensemble si tu veux.
      Je t’embrasse et à bientôt

  2. Merci Dominique pour cette expérience riche et merveilleuse ,j aimerai travailler la même chose avec vous ,je suis en France ….je vous dis à très bientôt et un grand merci pour le partage 💜🙏🏻

  3. Bonjour Dominique, tout cela est très intéressant .
    Je souhaiterais savoir jusqu’à quand vous serez à la Réunion . Merci et bon séjour sur l île .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.