La vie continue

En janvier 2019, une de mes deux meilleures amies est décédée alors que j’étais en Inde. J’ai appris une semaine plus tôt qu’elle avait un cancer. Elle l’a elle-même appris peu de temps avant car elle n’avait jamais voulu consulter de médecins. Elle est entrée directement aux soins palliatifs. Elle a toujours été célibataire et sans enfants, avec peu d’amis et très solitaire tout en étant aux petits soins de tout le monde, le coeur sur la main en permanence.

Un an plus tard, sa petite soeur, de mon âge et avec qui je suis allée à l’école secondaire, m’apprend qu’elle a, elle aussi, un cancer. Infirmière et sage-femme très appréciée, elle a, dès lors, suivi tous les traitements médicaux qu’on lui a prescrits. Elle a trois beaux enfants adultes et elle se réjouissait de voir un jour grandir ses petits enfants. Elle était très entourée et profondément aimante envers tout le monde. Elle m’avait justement dit que ce n’était pas juste, qu’elle ait un cancer, car elle commençait à peine à avoir une « jolie vie », comme elle disait. Ses enfants étaient bien, enfin. Elle pouvait prendre du temps pour prendre soin d’elle. C’est là qu’elle a appris qu’elle était malade.

Je lui ai parlé il y a trois semaines. Elle m’avait dit que les résultats médicaux n’étaient pas bons et elle sentait qu’elle allait partir dans les deux mois. J’ai appris ce matin qu’elle est allée rejoindre les étoiles hier.

Ces deux amies étaient plus que des amies. C’étaient des soeurs de coeur. Peu importe le temps qu’on passait sans se contacter, c’était toujours comme si on ne s’étaient pas revues depuis la semaine passée quand on se revoyaient. Ce lien de coeur était toujours présent et le sera toujours, fluide, léger et immuable. L’Amour inconditionnel.

La vie continue 1

Alors, ce matin, quand j’ai lu le message que sa fille m’a envoyé pour m’annoncer son départ, je suis allée marcher et m’asseoir au bord de la rivière qui coule à l’infini vers l’océan, cette eau porteuse d’émotions à qui j’ai demandé d’emmener avec elle toute la lourdeur de cette situation pour tous les êtres qui entourent mon amie.

J’ai médité et j’ai prié. J’ai laissé les larmes couler sans savoir ce qu’elles contenaient, en fait. On pleure le manque, le vide que laisse la personne qui est partie, d’habitude, mais elle ne me manquait pas vraiment car nous étions proches mais de très loin. Je ne saurais dire pourquoi ces larmes.

En relevant la tête, assise sur la grosse pierre au bord de la rivière, une grande lumière m’éblouit. Le soleil venait d’apparaître au-dessus des arbres. Il était 7h17 ce matin. D’autres larmes ont alors coulé, des larmes de gratitude : je savais qu’elle était là et qu’elle était bien là où elle est maintenant.

J’ai essuyé mes larmes avant de rentrer à la maison le coeur léger et rempli d’amour pour elle, sa famille, pour ma soeur biologique avec qui j’ai une belle relation, pour Yann, mon neveu, et Séverine, ma petite cousine, des êtres que j’aime de tout mon coeur, pour mes amis et la vie.

La vie continue. La lumière est toujours là. Le soleil aussi, derrière les nuages… ou les arbres !

J’ai eu un moment de découragement ensuite. Pourquoi continuer à vouloir créer, aider, aimer alors qu’on finit tous par quitter cette Terre un jour ? Je l’ai alors entendue me dire que j’ai encore tant d’années à vivre, de choses à faire, que je ne peux pas m’arrêter. Alors je continue à créer, à aimer, à aider…

A ce titre, je vous propose un atelier où je vous parlerai d’expériences de mort imminente et de comment aller toucher à cette lumière d’Amour qu’on rencontre dans la mort le Mardi 22 juin 2021 à 9h30h (Québec), 15h30 (Europe). Tous les détails en cliquant ici.

Pour les personnes qui ont vécu un deuil d’une personne chère il y a quelques mois ou années, je vous offre de vous guider pour faire le passage d’âmes lors d’une séance en privé ensemble. Cela peut vous aider à vous alléger de liens et fardeaux qui ne vous sont plus nécessaires afin que vous puissiez vivre votre vie pleinement.

De tout coeur

© Dominique Jeanneret
Thérapeute holistique, accompagnante psycho-spirituelle

Reproduction interdite – texte et photos – sous n’importe quelle forme, en tout ou partie, sans mon autorisation.

 

.

 

 

 

 

 

 

 

74 / 100

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.