Les attentes, la souffrance et la présence

Les attentes, la souffrance et la présence 1

Bouddha a enseigné que les attentes représentent la seule raison à la souffrance.

J’ai mis un peu de temps à comprendre ce qu’il voulait dire avant de me rendre compte qu’il a tout à fait raison : enlevez les attentes et vous trouverez le Bonheur !

Il est où l’Bonheur ? Il est où ?!
Il est là, l’Bonheur ! Il est là ! chante Christophe Mahé.

Il est Là, dans la Présence, dans le Moment Présent. Dans l’appréciation de chaque instant tel qu’il est, de chaque personne qu’on accueille sans jugement, dans chaque geste qu’on pose en conscience, dans chaque cadeau qu’on offre avec son coeur ou qu’on reçoit avec gratitude, dans chaque petit Bonheur qu’on vit, parfois même qu’on ne remarque même pas mais qui est là.

Quand on est dans une période de vie difficile, qu’on est dans la douleur d’une séparation, d’un changement de vie, d’un tournant professionnel ou de maladie (mal-a-dit), chaque jour nous amène son lot de découragement et de déprime. Les attentes sont grandes envers l’amoureux qui nous a laissé, le prochain emploi à trouver, l’argent à faire entrer, la guérison du corps à atteindre.

C’est vrai que ce n’est pas agréable de vivre ces moments mais ils sont là pour plusieurs raisons, des « avantages » qu’on trouve à les vivre sinon on en sortirait. Qu’est-ce que cette situation désagréable m’apporte qui fait que je reste dedans ? En se posant cette question, on trouve rapidement plusieurs raisons et on peut alors se prendre en mains pour en sortir.

Sécurité, connu, peur de l’inconnu, on n’est pas seul, on se sent aimé, on a peur de perdre l’amour d’une personne, etc… Sauf que, en restant dans cette situation souffrante, on met un poids sur la personne de qui on a peur de perdre l’amour, laquelle pourrait finir par s’en aller. Résultat : par peur de perdre la personne, on la perd.

C’est scientifiquement prouvé qu’une personne qui broie du noir dans ses souffrances, remplie d’attentes que la vie lui apporte solutions et/ou guérisons, va en sortir beaucoup moins vite et va éventuellement même en mourir.

Une personne qui reste positive, dans sa Présence bienveillante, qui lâche les attentes et se prend en mains pour en sortir sans attendre que les autres et la vie vienne l’aider voire même régler ses problèmes, va retrouver l’équilibre ainsi que la santé morale et physique beaucoup plus rapidement.

Il n’y a pas de baguette magique.

La Vie tend naturellement vers l’équilibre, la Paix, l’Amour, la simplicité, la légèreté, etc… Sauf que, si on reste dans son marasme, on va y tourner longtemps et même s’y enfoncer et créer encore plus de noirceur. L’équilibre s’atteint quand on se prend en mains et on décide de sortir de ce marasme.

Si on est dans une période difficile, c’est qu’on n’est pas dans son chemin de bonheur. C’est qu’on a encore des choses à comprendre et à guérir avant de revenir sur son Chemin de paix.

Il n’y a que Soi pour SE choisir,
pour avoir les intentions claires,
pour décider de tout son coeur
de la Vie qu’on veut , de Vivre
et d’être Heureux et en Santé.

Alors, où en es-tu dans ton processus pour sortir de ce que tu vis de difficile ?

Je te souhaite de tout coeur de choisir de lâcher les attentes, de décider ce que tu veux vraiment vivre et te mettre en action pour le réaliser.

PS : cette mise en action commence par tes pensées, par ta façon de penser de façon positive !

De tout coeur

Dominique

© Texte : Dominique Jeanneret – Vous pouvez reproduire ce texte dans votre site ou blog non-commercial à condition de ne rien y changer, de laisser ces dernières lignes et le lien vers ce blog https://dominiquejeanneret.net par respect pour l’auteure, que vous le preniez en entier ou juste un bout. Merci !

 

 

74 / 100

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.