J-7 avant le départ pour la France : ma carte de rabais pour seniors ;-))

Le programme de mon voyage en Europe cet automne se place de plus en plus et c’est le temps de commencer à trouver des billets de train pas chers. Comme je ne serai pas sur des lignes directes desservies par Ouigo (billets de train pas chers), je suis sur le site de la SNCF.

Je cherche et ne trouve que des prix assez élevés quand j’ai un éclair de génie : la carte Seniors ! Je viens d’avoir 60 ans et j’y ai droit ! Pour 49€, je pourrai voyager avec un bon rabais sur mes billets de train en France durant un an.

Pour la première fois de ma nouvelle vie de «senior», j’ai acheté une carte de rabais pour ti-vieux 😅😅

Retour en arrière

L’espace de quelques secondes, à l’idée d’acheter cette carte et de mon âge, j’ai «vu» ma vie défiler jusqu’à ce jour… et je me dis que j’en ai vécu, des choses ! Je suis environ aux deux-tiers de ma vie et j’en ai encore beaucoup à vivre mais ça fait quand même drôle de «voir» ce passé tellement rempli de tant de vécu, de moments heureux autant que difficiles.

Je revois des flashs de vie passée, de moments souffrants dans lesquels j’ai peiné à vivre et où je me demandais ce que je faisais en vie. L’espace d’un instant, je suis devenue la spectatrice de ces moments et je me regarde souffrir sans plus rien ressentir. A la fois étrange mais aussi tellement rassurant car je sais que je ne retournerai plus jamais là.

Ce qui m’est alors monté instantanément, c’est que je ME faisais alors souffrir alors que je n’en aurais pas eu besoin. J’étais dans ma victimite et mon mental hyperactif et contrôlant et je souffrais tellement.

Pourquoi ? Parce que je n’avais pas appris autre chose, parce que je ne savais pas Être dans l’Amour, la Paix, la Joie. Je n’avais pas le mode d’emploi pour en sortir mais Dieu sait combien je l’ai cherché !

J’ai décidé un jour de sortir du triangle victime-bourreau-sauveur et j’ai alors tout fait, thérapeutiquement parlant, pour ne plus vivre ces souffrances qu’on y vit. Car là est une grande clé : en sortant de ce triangle, on peut enfin commencer à Vivre et à être heureux.

Libération

Et puis, un jour, autour des mes 50 ans, tout s’est placé, ouvert, libéré, comme par miracle et en l’espace de peu de temps. Ce fut un grand tournant de vie. Bien des choses ont lâché comme une boite de bonheur qui s’ouvre. J’ai enfin pu commencer à Vivre. Mon cheminement, la ménopause et le tournant de vie du 7 x 7 ans = 49 ans (fin d’un cycle de vie pour les Amérindiens), m’ont propulsée dans un nouveau cycle beaucoup plus serein intérieurement.

Dès lors, j’ai regardé les jeunes femmes proches de moi qui sont dans la trentaine, la quarantaine, et je me suis souvenue de ces souffrances, de ces prises de tête, de ces larmes que j’ai aussi versées pour les mêmes raisons quand j’avais leur âge. Ce mal-être qu’on vit alors, cette recherche incessante d’une paix intérieure.

Comme j’aimerais aujourd’hui pouvoir les prendre dans mes bras et juste leur dire que ça va passer, que tout va se pacifier bientôt mais je sais que ça ne sert à rien car nous avons tous et toutes un chemin de vie à vivre, à comprendre, à guérir afin d’arriver à cet espace de paix et de bonheur calme. Nous devons passer par là.

Tout ce que je peux faire, c’est les prendre dans mes bras en les rassurant et en leur disant de garder espoir, en leur donnant des outils que j’ai acquis au cours de ma vie et qui m’ont permise de sortir de mes souffrances, et en les encourageant à toujours continuer. Le Bonheur est là, ici et maintenant, et elles ont le choix de le vivre ou de tourner dans leurs souffrances.

Car le Bonheur commence par un choix, une décision.

Le jour où on décide d’être plus fort que son mental, de laisser l’Amour et la puissance de vie qu’on a dans ses tripes et son coeur prendre le dessus sur les peurs et le mental négatif, ce jour-là, on prend la plus belle décision de sa vie. Cela ne veut pas dire qu’on va être heureux du jour au lendemain, non, mais c’est là qu’on laisse le Bonheur commencer à entrer dans sa vie, petit bonheur par petit bonheur. C’est la somme de tous les petits bonheurs qui crée le Bonheur.

Alors aujourd’hui, j’ai acheté ma carte de rabais pour seniors de la SNCF et je souris 😅.

Je souris du Bonheur du chemin parcouru, de tout ce que j’ai vécu, souffert, détesté, haï même, qui m’ont amenée à l’Amour de moi-même, à la paix et à la joie d’entrer dans une phase de vie plus douce et joyeuse, avec l’impression d’un certain devoir accompli… et avec encore beaucoup de rêves à réaliser !

Alors, les jeunes, n’oubliez jamais que vous avez le choix d’être heureux ou de souffrir…

Je serai en France du 15 octobre au 23 novembre prochains et j’espère avoir le plaisir de vous rencontrer lors de quelques activités autour de Valenciennes, Lille, Annecy, Genève et Avignon. Le programme à cette page.

A très bientôt!

De tout coeur,

❤ Retrouvez ces histoires aussi dans mon espace Facebook.

Recevez gratuitement mes articles au fur et à mesure de leur publication en vous abonnant à ce blog dans le menu à droite.

Recevez gratuitement une pensée inspirante chaque matin dans votre boite de emails en vous abonnant dans le menu à droite du blog penseesinspirantes.com.

©Dominique Jeanneret
Thérapeute et accompagnante

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.