Inverser la vapeur et créer un monde heureux

Inverser la vapeur et créer un monde heureux 1

Hier, je n’ai pas eu le temps d’aller marcher dans la nature, comme je tente de le faire chaque jour mais j’ai marché… dans les magasins, enfin ouverts, pour aller me procurer des choses qui me manquaient depuis mon retour au Québec. Des magasins presque vides.

Ambiance bizarre, calme mais lourde. L’énergie actuelle y est vraiment spéciale. Dans tous les magasins. À l’épicerie, j’avais UNE chose à acheter. A l’entrée, on m’a forcée à pousser un panier quand même.

Avant de sortir de chaque magasin, j’ai souri, remercié et salué joyeusement chaque caissière, qui me l’a bien rendu, en lui souhaitant une belle journée. Une petite bouffée de bonheur à travers cette lourdeur pesante. C’était la seule personne avec qui échanger alors j’en ai profité !

Je suis sortie de chaque magasin presque en courant, en soupirant pour reprendre mon souffle, mon air, ma liberté. J’étais contente de rentrer à la maison.

Dans l’auto, je me sentais bizarre et je me suis demandée pourquoi. Ce qui m’est venu est que je préfère rester dans ma bulle à la maison plutôt que d’aller me confronter à toutes ces limites, conditions et barrières qui entravent ma chère liberté. Je me sens plusss (+) libre chez moi que dans la société actuelle. C’est quand même fou… ?!

J’ai mis ces mots dans mon espace Facebook et l’ai terminé ainsi : « Allons-nous préférer rester confinés ?! Et vous, comment vous sentez-vous ? Je suis curieuse de vous lire. »

Ce matin, plus de 40 commentaires avaient été partagés sous mon post. Tous allant dans mon sens sauf deux. Les gens préfèrent rester à la maison que de devoir côtoyer cette société qui vit maintenant dans la distance, la peur et éventuellement même l’agressivité.

Inverser la vapeur et créer un monde heureux 2On a tous oublié que c’est NOUS qui créons notre vie. Sauf ces deux personnes qui ont mis un commentaire fort intelligent, que j’aurais voulu avoir écrit moi-même et qui va dans ce sens :

En prenant conscience de notre responsabilité dans la société, nous pouvons apporter de la joie et de la légèreté là où des personnes qui ne sont pas dans cette conscience vivent dans la souffrance, la peur et la dépression. C’est malheureusement la majorité des gens qui vivent dans cette peur, ce qui crée un égrégore lourd et pénible dans la société.

Je vois la quantité de suicides, surtout chez les jeunes et les aînés laissés à leur solitude. Nous avons besoin de toucher, c’est primordial, de câlins, de tendresse.

Inverser la vapeur

Inverser la vapeur et créer un monde heureux 3La désobéissance civile prônée par Gandhi fut toujours d’agir en partant du coeur et non de la tête et de la violence. C’est exactement ce que nous devons faire.

Alors, au lieu de nous laisser envahir et happer par cette énergie négative, nous avons le pouvoir de l’alléger et même de l’inverser en agissant positivement, en rayonnant notre propre bonheur, bien-être, joie, ne serait-ce que par un sourire en regardant les gens plutôt qu’en les fuyant comme s’ils portaient la peste. « Émaner » est le mot que Marianne a utilisé. Elle a décidé d’émaner sa lumière dans les magasins et là où l’énergie est plus lourde. Quelle magnifique action !

Comment arriverons-nous à rester heureux et à ne pas descendre dans la dépression, leurs peurs, etc. ? Nous devons tous émaner, rayonner notre lumière. Nous devons garder la Foi et avoir Confiance et partager ces valeurs. Montrer l’exemple pour créer la société dans laquelle nous désirons vivre.

Ce que je me rends compte aussi, c’est que je fais en sorte de me tenir loin des gens non pas par peur de contracter un méchant virus mais par crainte de me faire agresser par une personne qui en a peur. Peur du rejet et de la violence. C’est mon histoire et j’en suis consciente.

Il est temps de reprendre les rennes de notre avenir et de rayonner ce que nous désirons voir les chez autres. Nous sommes des déclencheurs les uns des autres. Soyons des déclencheurs d’amour, de foi, de joie, de confiance et de paix. Soyons des miroirs positifs.

Peu importe les conditions qu’on nous impose. Nous avons la liberté du choix de notre humeur ! A 100 % ! Je vous le dis. Je sais d’où je (re)viens (de loin dans la dépression) et je sais que je suis la seule responsable de comment je décide de me sentir à chaque instant !

Pour retrouver la joie

Au cas où vous auriez un peu la mine basse ces jours – les énergies brassent beaucoup actuellement -, je vous invite à faire la méditation du sourire que je vous partage ici en vidéo. Installez-vous confortablement, fermez les yeux et écoutez ma voix, tout simplement. La joie devrait revenir rapidement dans votre coeur ;-))

Lumière, Amour, Foi, Confiance, Joie… Émanons et rayonnons afin d’inverser ces énergies négatives que nous côtoyons actuellement quand on sort de chez soi. Nous ferons ainsi de beaux cadeaux à bien du monde et serons nous-mêmes plus heureux !

De tout ❤ ensemble vers un monde meilleur, celui que nous voulons.

PS : merci de laisser vos commentaires sous cet article et non dans Facebook ou autre, qu’il reste avec l’article.

Vous pouvez vous abonner à ce blog dans le menu à droite afin de recevoir mes articles dans votre boite de emails dès leur parution.

Dominique Jeanneret

© Tous droits réservés. Reproduction interdite des textes et photos sans mon autorisation.

Photo : Sentier au Québec, Dominique Jeanneret

 

Un peu d’humour ;-))

Inverser la vapeur et créer un monde heureux 4

Inverser la vapeur et créer un monde heureux 5

 

 

 

 

.

73 / 100

2 thoughts on “Inverser la vapeur et créer un monde heureux

  1. Bonjour Dominique, vous n’êtes pas seule avec ce que vous pensez. C’est de donner un sourire et dire Merci à la personne et faire un compliment quand ils nous servent avec le sourire et dire que nous sommes chanceux qu’ils soient là pour nous servir. Merci et bonne journée à vous…Paix et Amour….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.