Le « Grand Reset » vers une nouvelle vie plus proche de Soi et le développement des dons

Depuis toute jeune, je suis ce qu’on appelle aujourd’hui une « hypersensible ». Après ma troisième expérience de mort imminente (EMI)* et près de trois mois en état d’éveil ensuite, j’étais devenue une éponge énergétique et émotionnelle. J’avais reçu des dons et je ne savais comment les gérer. Avec le choc de l’accident et de l’EMI, mon corps énergétique n’était pas revenu complètement sur mon corps physique, créant de l’ouverture à de la fuite d’énergies et du parasitage provenant de l’extérieur. Ma bulle énergétique était poreuse et même trouée à certains endroits, m’amenant à de la fatigue chronique puis à la dépression dès l’âge de 18 ans (lire les articles : La dépression, un passage et La dépression, l’entonnoir et le témoin).

Un de mes dons était que je ressentais et comprenais naturellement et spontanément dans quel état d’âme et psychologique se trouvaient les gens, leurs problèmes, leurs soucis existentiels, émotionnels, pourquoi ils agissaient ainsi, etc. C’était très prenant et envahissant pour moi mais, comme j’avais grandi ainsi, cela me paraissait «normal». C’est comme si tous mes canaux sensoriels étaient ouverts et je ne savais pas comment les fermer. Cela m’a pris des années de thérapies et de travail énergétique pour arriver à centrer, aligner, canaliser mais sans jamais arriver à être capable de bien contrôler ce qui m’arrivait.

Parallèlement, enfant timide vivant dans la violence familiale, je me suis réfugiée dans les livres et la Connaissance pour éviter de ressentir mes émotions. Passionnée de plusieurs choses, je dévorais des bibliothèques et passais mon temps entre la lecture, la musique, le bricolage et les « travaux à l’aiguille ». J’étais ado et déjà une encyclopédie ambulante. Cela me permettait d’avoir des discussions avec les gens et me donnait l’impression d’avoir une valeur à leurs yeux. Je n’avais alors aucune confiance en moi, la croyance profonde que je n’avais pas de place dans la société et que je n’étais pas aimable.

 

Été 2001

En juillet 2001, je suis allée passer trois semaines chez ma mère en Suisse (je vis au Québec). Elle était en fin de vie et je savais que ce serait probablement la dernière fois que je la verrais aussi je voulais passer du temps avec elle.

Les dix premiers jours, j’ai dormi jusqu’à 10h, 11h et même midi ce qui n’est pas du tout dans mes habitudes, étant une lève-tôt. J’étais tellement fatiguée, sans raison. Je me sentais siphonnée. Le neuvième soir, avant de m’endormir, j’ai demandé en Haut de me dire ce qui se passait. Je me suis réveillée le lendemain avec le fait que mon ex-conjoint – alors encore partenaire d’affaires – était « branché » sur moi.

Comme je n’en étais pas sûre et que je n’avais pas vraiment envie de lui parler, j’ai écrit un email à mon meilleur ami en lui parlant de ce que je pensais qui se passait pour moi. Il connaissait mon ex. Il n’a pas répondu au email mais c’était son habitude.

Le lendemain, et tous les autres jours, j’ai recommencé à me réveiller tôt et à bien profiter des journées avec ma maman.

En revenant au Québec, j’ai demandé à mon ami ce qu’il avait fait avec ce dont je lui avais parlé dans mon email. «J’ai appelé Sylvain et je lui ai dis de se débrancher. Il n’en était pas conscient ». Sylvain s’est débranché. J’ai arrêté d’être fatiguée, de me sentir siphonnée et je me suis réveillée à mes heures habituelles.

 

La coupure définitive

En revenant de ce séjour en Suisse, je suis allée voir Lorraine, mon amie énergéticienne. Ma décision était prise : je lui ai demandé de couper définitivement tout ce que je pouvais sentir au niveau énergétique. J’en avais plus qu’assez de ressentir tout le monde avec leurs problèmes psychologiques et de me faire envahir par l’énergie des autres. Sans savoir qui était branché sur moi, cela m’arrivait de temps en temps mais jamais aussi clairement qu’avec Sylvain cet été-là.

Je n’arrivais pas à être Moi, seule et bien dans mes corps physique, émotionnel, énergétique et spirituel. En plus, en tant qu’hypersensible avec une grande intuition, je voyais/ressentais des choses et recevais des messages régulièrement. Je n’étais pas là pour moi mais pour les autres. J’avais l’impression de n’être qu’un outil pour aider les autres tout en vivant une vie personnelle chaotique, pas ancrée et émotionnellement très difficile.

Ce jour-là, Lorraine a tout coupé.

Je suis ressortie de chez elle complètement différente. Plus solide, revenue en Moi, allégée. Je m’ouvrais littéralement à un autre monde. Je pouvais respirer et voir du monde sans me sentir envahie. Wow… Je ne ressentais vraiment plus rien de personne. Cela m’a fait très étrange mais c’est ce que j’avais demandé. J’ai dû apprivoiser mon nouvel état mais cela m’a fait tellement de bien…

 

Le « Grand Reset »

Quelques temps plus tard, je me suis réveillée un matin avec l’impression que mon disque dur interne (mon cerveau) s’était complètement vidé sans que je n’aie pu faire aucune sauvegarde. Là, ce fut paniquant parce que je ne l’avais pas demandé ni prévu. Je n’avais plus du tout accès à mes connaissances. Tout était vide.

Je suis retournée voir Lorraine. Elle m’a dit de ne pas m’en faire, que tout était parfait ainsi, que j’avais besoin de me retrouver et de prendre du temps pour prendre soin de moi. Aussi, elle m’a dit que, si le Reset avait eu lieu, c’était parce que je n’avais plus besoin de mes connaissances puisqu’elles étaient juste mentales, que j’allais dorénavant développer mes dons en partant de mon coeur, de mon ventre, de mon intuition et non plus de ma tête et de mon mental.

C’est ainsi qu’a commencé un nouvel apprentissage pour moi, celui d’apprendre à écouter, ressentir et suivre les messages et les visions. Mon intuition était encore là pour ce qui avait trait à moi-même mais plus aux autres.

 

Retrouver dons et intuition

Un an plus tard environ, j’ai demandé en Haut à ressentir à nouveau mais tout doucement, pas à pas et sous mon contrôle et selon mes envies seulement. Cela commençait à me manquer. Je savais aussi que je pouvais faire du bien avec mes ressentis et mes intuitions pour les personnes qui en avaient besoin et je sentais que je pouvais commencer une nouvelle étape d’apprentissage.

Dès lors, mes dons et intuitions se sont remis en fonction petit à petit de façon saine et contrôlée et en se développant beaucoup plus.

Encore aujourd’hui, je ne me « branche » pas sur personne ou sur une situation sans que je le décide et qu’on me l’ait demandé clairement, même avec les entités qui veulent passer par moi pour transmettre des messages. Sur RDV seulement ! 😉 

Depuis le jour du Reset, je ne lis plus de livres alors que, avant, je lisais beaucoup d’ouvrages de développement personnel, de philosophie, des romans, etc…. . Un ou deux livres par an, et encore. J’adore les livres mais je n’en ai plus besoin, on dirait, sans vouloir être snob. Ce que j’ai à savoir, je le découvre sur internet au gré de mes balades virtuelles, d’écrits, de vidéos, etc… Je reçois aussi beaucoup d’informations directement d’en Haut pour oeuvrer dans ma mission de vie.

Je sens aussi que mon « disque dur interne » est plein de ce qu’il a à contenir et qu’il n’a pas de place pour engranger de l’info qui ne me servira pas dans ma vie quotidienne. Une petite part de ma bibliothèque de connaissances générales s’est aussi rouverte mais toute petite. Je n’ai pas besoin du reste.

Je me sens parfois inculte en écoutant des amis parler de choses que je ne connais plus mais c’est ainsi. Je ne cherche pas à tout savoir comme quand j’étais jeune. Cela me donnait des munitions pour me valoriser alors que je n’avais aucune estime de moi-même. Aujourd’hui, je n’ai plus rien à prouver. 

 

Découvrir et développer ses dons

Après avoir reçu un message de mes guides il y a deux ans, j’ai commencé cette année à transmettre les outils et expériences que j’ai reçus et développés depuis plus de quarante ans. J’ai animé deux stages en France pour permettre aux participants de découvrir et développer leur dons et ce furent deux stages absolument magnifiques. Si vous êtes intéressé.e à participer aux prochains stages sur ce thème, je vous invite à vous abonner à ce blog pour être tenu.e au courant (dans le menu).

De tout coeur

Dominique

© Texte et photo : Dominique Jeanneret – Vous pouvez reproduire ce texte dans votre site ou blog non-commercial à condition de ne rien y changer, de laisser ces dernières lignes et le lien vers ce blog https://dominiquejeanneret.net par respect pour l’auteure, que vous le preniez en entier ou juste un bout. Merci !

———————

* Témoignages de mes expériences de mort imminente : par écrit en cliquant ici ou sur Youtube : interview radio et émission de radio/vidéo

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 thoughts on “Le « Grand Reset » vers une nouvelle vie plus proche de Soi et le développement des dons

  1. Ton témoignage Dominique résonne beaucoup avec ce que je vis actuellement. Je comprends très bien ce que tu décris, car je le vis en ce moment « le grand RESET »