Mon premier livre est enfin né ! Alice – De l’abandon à l’amour

.

Mon premier livre est enfin né ! Alice – De l’abandon à l’amour 1Je me suis réveillée au petit matin de la dernière pleine lune, le 4 novembre 2020, avec un élan très clair et intense qu’il était temps de publier enfin un livre que j’ai écrit il y a 15 ans, à l’été 2005. Un bout de ma vie qu’il m’avait été inspiré de déposer sous forme de roman.

Alors que j’en étais à ma dernière année de formation de psychothérapeute, les classes de Québec et de Montréal furent fusionnées. La nouvelle classe comprenait une vingtaine de femmes et un homme. C’est alors qu’une relation s’est développée avec ce collègue qui nous a permis, à tous les deux, de guérir d’enjeux souffrants comme, pour ma part, l’abandon, le rejet et la dépendance affective.

Nous avons avancé tous les deux dans cette relation avec beaucoup d’accueil bienveillant, d’honnêteté, d’ouverture, de communication sincère et de soutien mutuel, ce qui était totalement nouveau pour moi et tellement grandissant.

Après chaque rencontre ou échange téléphonique avec lui, mon coeur m’appelait à déposer ce que je venais de partager avec lui afin de toujours rester en conscience de ce qui se passait. C’est ainsi qu’est né ce roman : de façon totalement inspirée, je relatais nos échanges, mes prises de conscience et les outils thérapeutiques employés pour avancer vers cette guérison.

A la fin de l’été, j’ai arrêté d’écrire, vous verrez pourquoi en le lisant. Il restait juste la fin à écrire, en fait, ce que j’ai fait en août dernier sur un élan de créativité après quoi, l’enthousiasme s’est à nouveau éteint. Je ne peux rien faire contre mon instinct et suis donc ce que je ressens car je sais que, alors, tout est juste. On ne peut pas forcer le chemin.

C’est le 4 novembre 2020 que tout s’est à nouveau enclenché, le lendemain de la pleine lune.

Après de longues réflexions et discussions avec plusieurs acteurs du domaine depuis cet été, j’ai finalement choisi de l’éditer moi-même directement avec Amazon KDP, la branche éditeur d’Amazon. Je peux ainsi le publier en quelques jours et non plusieurs mois comme avec les éditeurs. Je peux aussi recevoir beaucoup plus de redevances. Bien sûr, avantages et inconvénients mais je n’ai pas trouvé mieux même si je ne suis pas fan d’encourager cette multinationale.

J’ai alors mis de longues journées à le finaliser. Re-re-re-re-lecture, corrections, mise en page, numérotation qui ne tenait pas, pages impaires qui se retrouvaient paires (arrggghhhhh ! grrrrrr !), amis qui l’ont relu aussi, re-corrections, création de la couverture (super casse-tête quand on n’est pas graphiste mais je suis contente du résultat), ISBN, enfin bref, j’ai bataillé (en douceur et en respirant profondément) durant des jours avant d’arriver à créer, enfin, le PDF de cet ouvrage. C’était lundi, le 9 novembre. C’est aussi la journée où je commence l’inscription à KDP Amazon pour l’édition du livre.

Mardi, 10 novembre, aucun intérêt pour mon livre. Une journée de congé sans raison. Mon coeur m’a portée vers d’autres occupations, comme si mon ouvrage avait besoin de se déposer avant le grand départ. Et moi aussi, ça m’a fait du bien.

Mercredi, 11 novembre, debout à 6h, j’ai encore passé presque la journée à finaliser toutes sortes de petits détails. Je veux le passer en PDF mais je me rends compte que le format sortant ne correspond pas au format original qui devrait être le résultat, soit 6 » x 9 ». Je dois aller chercher de l’aide dans des forums et télécharger un nouveau logiciel de création de PDF. Après bien du zigonnage, je réussis enfin à imprimer mon livre en bon format PDF. Oufff….

En fin de journée, je télécharge la couverture ainsi que le livre en PDF dans Amazon KDP et croise les doigts que tout soit ok. La date de publication est inscrite officiellement. Je ferme l’ordinateur et attends le retour du réviseur d’Amazon d’ici 72 heures.

Le 11 novembre est le jour de la signature du traité d’armistice de la première guerre mondiale, en 1918. Signe ? ;-))

Jeudi 12 novembre : Amazon m’informe par email qu’il manque 3,2 millimètres à ma couverture. Corrections et renvoi de la couverture. J’en profite pour repasser encore trois ou quatre fois à travers les 278 pages afin de m’assurer des retours de lignes et autres détails. Je trouve quelques erreurs. Mon feeling de repasser encore une fois à travers a porté fruit. Cette fois, je sens que c’est la fin, qu’il est temps que tout soit ok.

Je l’envoie, vers 16h, à la révision finale d’Amazon pour publication. Je croise les doigts que tout est au plus parfait mais je sais que des erreurs sont éventuellement encore présentes. J’ai fait tout mon possible et mes amis relecteurs aussi. Je ferme l’ordinateur et retourne à mon tricot.

Vendredi 13 novembre : 8h du matin, j’ouvre mon ordinateur et vois arriver un email d’Amazon : « Votre livre est publié et disponible en vente sur plusieurs sites Amazon » !

Wow, je ne réalise pas même si je sens que je piaffe d’impatience de le voir, de le tenir dans mes mains. Ce ne sera cependant que vers fin novembre que je pourrais le voir et le tenir physiquement car je ne peux pas me faire livrer ma commande d’ouvrages en Suisse où je suis actuellement. Je suis obligée de faire envoyer ma commande à une amie qui vit en France, à la frontière, et qui me l’amènera alors.

Je suis un peu énervée et décide d’aller faire des courses.

Au kiosque pour valider mon billet de loto d’il y a deux semaines, le monsieur me dit, d’un air coquin : « Il n’est pas gagnant mais comme on est vendredi 13, c’est la journée pour en acheter un autre ! ».

Je n’avais pas réalisé qu’on est vendredi 13, jour de chance ! J’achète un autre billet de loto !

En sortant, je regarde mon téléphone mobile qui m’annonce que c’est aujourd’hui l’anniversaire de Julien, le co-héros de mon roman. Je tombe des nues. Je ne m’en souvenais absolument pas. Quelles synchronicités, quels magnifiques cadeaux !

J’ai hâte de tenir mon livre dans les mains et de réaliser enfin que je l’ai publié ! Écrit en été 2005, il est resté longtemps dans le tiroir de mes livres non publiés, car il y en a d’autres mais, pour le moment, je vous présente, Alice – De l’abandon à l’amour :

Alice, 42 ans, dépendante affective et profondément abandonnique, décide d’oser entrer en relation avec Julien malgré son cœur maintes fois blessé par des personnes dont elle s’est sentie rejetée et/ou abandonnée.

Elle dépose ici, jour après jour et de façon totalement inspirée, le récit de cette relation qu’elle choisit de vivre en pleine conscience afin de guérir sa blessure de rejet et d’abandon.

A travers des moments de solitude, de réflexion, d’ouverture et de petits bonheurs, de discussions à coeur ouvert, de patience et d’humilité, Alice va tout faire pour guérir cette croyance profonde que les gens qu’elle aime finissent par l’abandonner.

Ce roman autobiographique se déroule au Québec, Canada. Certaines expressions de ce pays se sont glissées dans le texte.

Roman assez intense en émotions, le cheminement détaillé d’Alice amène à une belle guérison. J’espère que vous aimerez cette saga que tant d’entre nous ont vécue ou vivent encore. Puisse cet ouvrage amener des réponses et des outils pour aider les personnes qui vivent cette situation afin d’en guérir aussi.

Pour vous procurer ce livre :

En Europe :
format papier ici,
format Kindle ici.

Au Canada :
format papier ici, format Kindle ici.

Je serai heureuse de recevoir vos commentaires après lecture. Merci de m’écrire à bonjourdo@gmail.com.

Je vous souhaite une belle lecture et du plaisir à partager ces moments avec Alice et Julien ! ;-))

De tout coeur

Dominique Jeanneret

Mon premier livre est enfin né ! Alice – De l’abandon à l’amour 2

70 / 100
Posted in Non classé

One thought on “Mon premier livre est enfin né ! Alice – De l’abandon à l’amour

  1. Wahoo votre parcours du combattant ou de l’accouchement de votre livre me parle tellement…
    J’ai moi moi-même écrit un livre entre 2010 et 2013. Suite à l’avoir présenté à 5 éditeurs je l’avais laissé dans mon tiroir.
    Suite à un coaching le 17 septembre je trouve l’élan 1 mois après d’imprimer mon livre et de le retravailler car 7 ans plus tard des choses ont changés.
    J’apprécierais beaucoup avoir vos conseils pour le faire aussi éditer sur Amazon…
    J’habite aussi en Suisse et vous ai laissé un message par Facebook.
    Plein succes pour votre livre.
    Bien coeurdialement et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.